C’est une démarche, une philosophie, une véritable vision de la ville à horizon 2050, qui va structurer toutes nos politiques publiques.

Première pierre de la construction de cette naturopole : la révolution vélo

Nous avons choisi une méthode : prendre les choses dans le bon sens. Arrêter de « verdir » ou de repeindre en vert nos politiques publiques. Nous allons partir d’un diagnostic approfondi pour apporter des solutions efficaces aux enjeux environnementaux.

Les enjeux que connaît Nantes sont colossaux :

  • la préservation des espaces naturels dans une ville dont la population continue d’augmenter
  • la gestion de l’après Notre Dame Des Landes, aucun projet urbain n’a évolué suite à l’abandon du projet d’aéroport.
  • l’inondabilité de l’île de Nantes, que toutes les cartes mondiales prévoient largement sous les eaux en 2050, alors que Nantes Métropole prévoit toujours d’y ouvrir un CHU en 2026
  • la baisse de la qualité de vie des Nantais : Nantes dégringole à la 20ème place dans les villes où il fait bon vivre

La démarche Nantes Naturopole

Ce que je propose aux Nantais, c’est un changement radical de logiciel. Cesser d’agir partout, dans tous les sens, avec des mesures qui n’ont pas de cohérence entre elles et qui « font écolo » : on a vu le résultat avec le vélo, Johanna  Rolland annonce 580 km de pistes cyclables… au moment même où Nantes sort du classement des villes cyclables en 2019 !

Nous allons lancer un véritable « audit environnemental de la Ville », un « scanner écologique de Nantes ».

Pour relever ce défi, nous réunirons  une communauté d’experts de toutes disciplines: historiens, scientifiques, archéologues, naturalistes, géographes,  sociologues, philosophes. Sans oublier la collaboration des élus locaux et des concitoyens volontaires qu’ils soient particuliers ou engagés au sein d’associations. Nous allons créer une envie commune autour de Nantes Naturopole.

Cette démarche existe déjà dans certaines grandes villes du monde mais n’a pas encore été appliquée à une métropole régionale comme la nôtre. Je veux la développer ici pour inviter tous les Nantais à renouer un lien vivant avec la nature dans tous nos quartiers.

Trois projets

  • Lancer les études pour la création d’un quartier fluvial, un « village de la Loire » à la place de l’Hôtel Dieu, futur ex-CHU.
  • Créer un « Procé du XXIème siècle » sur l’île de Nantes

Paul Bellamy visionnaire avait créé le parc de Procé au début du XXème siècle. Comment est-il possible aujourd’hui d’aménager un quartier entier sans tirer les leçons de ce maire visionnaire ?

  • Nantes vitrine mondiale de la ville durable en 2025 :

Dès 2020, Transfert deviendra TransVert  qui accueillera les Rendez-vous de l’écologie à terme ce festival deviendra une exposition universelle de l’écologie.

Un engagement

Nous placerons l’écologie au cœur de toutes les politiques publiques (culture, éducation, logement etc) en tant que démarche transversale. Le premier Vice Président de Nantes Naturopole sera en charge de la transition écologique et environnementale.

Cette ambition est possible en travaillant à l’échelle du bassin de vie pour proposer demain aux Nantais la qualité de vie qu’ils attendent. Une métropole qui passe d’un aspirateur à une locomotive en devenant une naturopole.

C’est cette ambition qui va nous amener à écrire l’histoire de la Ville avec les Nantais sur les 6 prochaines années